Actualités

Retour aux actualités

Décret inscriptions : l'UFAPEC rappelle ses priorités ! - Cyberlettre n°38

20 janvier 2011

L’UFAPEC a suivi de près la mise en place du décret inscriptions qui a réglementé cette rentrée de septembre 2010. Attentive aux souhaits et aux craintes des parents, l’UFAPEC s’est exprimée à plusieurs reprises pour relayer leurs demandes ou inquiétudes. Dans l’ensemble, cette dernière mouture et les améliorations prévues pour la rentrée de septembre 2011 sur base des concertations de la CIRI rejoignent les préoccupations des parents et sont déjà la preuve d’une grande avancée. Cependant, il nous a paru essentiel d’attirer l’attention des responsables politiques sur un certain nombre de points qui méritent d’être pris en compte afin d’aller plus loin dans les réformes et dans la lutte contre l’échec scolaire.

Vous trouverez l’intégralité de cette note sur notre site (via ce lien) dont voici nos principales recommandations :

L’UFAPEC demande que les autorités en charge de l’enseignement corrigent le décret actuel :

  1. Remplacer le logiciel Google Maps par un logiciel plus proche de la réalité de terrain et prenant en compte les transports en commun ;
  2. Intégrer des dispositions favorisant la poursuite de l’immersion ;
  3. Rénover le système ISEF en utilisant l’indice de l’élève (sans stigmatisation) et  à tout le moins en l’actualisant.
L’UFAPEC demande en outre que les autorités en charge de l’enseignement travaillent sur les vraies priorités :
  1. Augmenter l’offre et la qualité de l’enseignement ;
  2. Promouvoir la mise en place de vrais projets pédagogiques attractifs et diversifiés ;
  3. Augmenter les moyens des écoles qui s’ouvrent à la mixité sociale ;
  4. Travailler sur des politiques de mixité sociale dans des secteurs autres que l’école : emploi, urbanisme, logement… ;
  5. Initier la mixité sociale dès les maternelles ;
  6. Promouvoir les partenariats pédagogiques primaire-secondaire ;
  7. Valoriser la profession et la formation des enseignants.
La Cour constitutionnelle a rendu un arrêt ce 13 janvier suite à une demande en annulation du décret inscriptions introduite par la commune de Villers-la-Ville et des parents d’élèves. Cet arrêt valide la plupart des dispositions du décret. La seule disposition remise en question est celle qui fait entrer dans le calcul de l’indice, le critère de l’éloignement entre l’école primaire d’origine et l’établissement d’enseignement secondaire choisi. Ce critère a été jugé discriminatoire et est annulé. La Cour maintient cependant les effets de cette disposition pour le passé ainsi que pour la prochaine rentrée scolaire. La disposition devra être aménagée au plus tard pour l’année scolaire 2012-2013. Rien ne devrait donc changer pour les familles concernées par une inscription en première année de l’enseignement secondaire pour la rentrée scolaire de septembre 2011.

La période d’inscription se déroulera bien comme prévu du 14 mars au 1er avril 2011, selon les modalités qui seront transmises aux parents très prochainement par l’école primaire.

L’UFAPEC informera, par l’intermédiaire de son site (www.ufapec.be) et de son secrétariat : 010/42.00.50, les parents  des modalités pratiques dès qu’elles seront officiellement connues.
 
Dominique MORET,                                                  Pierre-Paul Boulanger,
Chargée de mission,                                                          Président.


Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter les documents suivants :
  • Communiqué de presse du Cabinet Simonet (13/01/11) et Arrêt de la Cour constitutionnelle (13/01/11) : via ce lien
  • Note UFAPEC aux représentants politiques « Orientations et recommandations de l’UFAPEC en matière d’inscriptions en 1ère secondaire » du 14/01/2011 : via ce lien

 


Retour aux actualités