Stop à la paperasse pour les chômeurs et prépensionnés bénévoles !

Pour signer >>

 

Actuellement, tous les chômeurs et les prépensionnés qui souhaitent faire du bénévolat doivent le déclarer à l’ONEM. Pour cela, ils doivent remplir le formulaire adéquat (le « C45B ») et le déposer à leur organisme de paiement AVANT d’entamer leur activité bénévole.

Les chiffres le démontrent, cette démarche administrative freine de nombreux engagements ! De nombreux parents qui veulent s’engager dans les comités de leurs AP sont dans cette situation et parfois empêchés de le faire. L’UFAPEC soutient cette démarche.

La Plateforme francophone du volontariat, dont l’UFAPEC est membre, a initié une pétition demandant la suppression de ce formulaire, parce qu’il est inégalitaire, discriminatoire, un frein à la liberté d’engagement, incohérent et coûteux :

 

Inégalitaire
De nombreux témoignages révèlent des différences de traitement d’un bureau de l’ONEM à un autre. Les motifs de refus sont vagues et la réglementation difficilement accessible.
Discriminatoire
L’ONEM a établi des conditions d’admissibilité et de refus de l’activité volontaire, reprises dans une réglementation de 40 pages. Celle-ci établit donc des "normes" de volontariat plus strictes à l’égard des allocataires…que des autres citoyens!
Un frein à la liberté d’engagement
Ce formulaire, qui prévoit des horaires et des tâches spécifiques, ne correspond pas à la nature première de l’engagement spontané de celui qui désire donner un coup de main. Le fait de devoir remplir un formulaire et de devoir se déplacer pour le déposer va, bien souvent, le pousser à abandonner son projet.
Incohérent
Le formulaire permettrait de vérifier que le volontaire reste disponible sur le marché de l’emploi. Mais, s’il est possible pour un travailleur de cumuler volontariat et emploi, pourquoi ne serait-il pas possible d’exercer un volontariat tout en restant disponible? De plus, le volontariat est un engagement libre. À tout moment le volontaire peut cesser son activité et se rendre disponible pour un travail rémunéré.
Coûteux
Chaque déclaration demande un traitement par des agents de l’Etat. Ceci engendre des coûts pour un résultat qui n’atteint pas les objectifs visés. 

Le volontariat est un acte qui devrait être équitablement accessible à tous. Il offre une possibilité d’épanouissement personnel et social à chacun, notamment, à ceux qui sont exclus des lieux plus reconnus, comme le monde du travail. 

La pétition se clôture le 18 juin à minuit. La PFV transmettra aux ministres concernés dans le courant de ce mois. 

Vous désirez recevoir nos lettres d'information ?